Actualité

 

(Josiane Brisbois, Josiane Diseviscourt, Pascale Collignon et Marylène Englebert avec Fatou, l'infirmière responsable du dispensaire de Siképonty au Sénégal)

Il y a quelque temps, des infirmières salmiennes de retour du Sénégal ont présenté le travail réalisé là-bas au club house du Salm tennis Club. Un repas y était proposé pour financer un nouveau déplacement au Sénégal. Le club house a été pris d’assaut !

(Venez nombreux à la fête à l’Hélico organisée à Tohogne le 7 avril 2013, à partir de 12h, par Jean Maquoi et son dynamique comité)

La non–prise en charge d’un blessé de la route polytraumatisé par les services d’urgence de Bastogne, de Libramont et de Marche a défrayé la chronique ces dernières semaines.

J'ai publié à plusieurs reprises sur salm.be des chroniques à l'occasion de visites de vétérans américains dans notre Commune. 

Mais il n'est bien sûr pas question d'oublier les gens de chez nous qui ont participé aux combats aux côtés de nos libérateurs et ceux qui, au quotidien, ont souffert de la guerre.

Dans son livre « 1940-1945 Ils m’ont volé mes plus belles années » (aux Editions Weyrich), Philippe Carrozza fait revivre avec cœur et empathie le destin de 44 habitants de notre Province pris au piège de la Seconde Guerre mondiale, 44 vies qui ont une portée universelle et une valeur d’exemple.

Parmi ces 44 témoins, des personnalités bien connues de notre région : Irène Fréres (Beho) et Léon Jeunejean (Grand-Halleux) !

Fernand Wauthier, un des 44 témoins, à propos du livre et de son auteur : « Un travail exceptionnel. Et une gentillesse de tous les instants lors de nos rencontres. Ce livre n’a pas de prix. Pour nous qui avons vécu la guerre et pour les jeunes qui vivent aujourd’hui en paix. » (Propos recueillis par Jean-Michel Bodelet, L’Avenir du 18 décembre 2012).

Ce livre a beaucoup de succès. Son auteur et l’éditeur Olivier Weyrich peuvent en être fiers.

C’est bien la preuve que ce passé douloureux est encore présent dans les esprits.

La donne doit être clarifiée une fois pour toutes au niveau de la Province de Luxembourg. 

Depuis plusieurs années, l’Intercommunale Vivalia qui gère notamment les hôpitaux de la Province, défend un projet de service médical héliporté d’urgence dans la Province.

L’objectif est de réserver à ce nouveau service un rôle complémentaire à celui des vecteurs terrestres pour assurer partout dans la Province et spécialement dans le sud, une prise en charge dans l’intervalle libre de 15 minutes.

Les communes particulièrement concernées sont celles de Wellin, Libin, Léglise, Martelange, Fauvillers, Habay, Tintigny, Chiny, Florenville, Herbeumont, Bertrix, Bouillon, Paliseul et Daverdisse, sans oublier lʼarrondissement de Virton qui ne bénéficie que dʼun seul départ PIT.

Vivalia a fait le nécessaire pour qu’un autre départ PIT puisse desservir certaines de ces communes.

(Le PIT, « Paramédical Intervention Team », est un service mobile d'urgence composé d'un infirmier spécialisé et d'un secouriste-ambulancier badgé, assisté à distance par un médecin spécialiste en soins d'urgence.)

Au cours de ces dernières années, j’ai défendu moi aussi l’idée d’un service héliporté propre à Vivalia tout en espérant que ce projet se concrétiserait dans une collaboration avec le CMH de Bra-sur-Lienne.

(Pour illustrer cet édito, j’ai choisi une photo qui illustre bien la solidarité en matière de santé publique : celle de l’hélico du CMH de Bra-sur-Lienne.
Une petite ASBL qui ne vit que grâce à l’aide de pouvoirs publics locaux, de comités de soutien et de dizaines de milliers d’affiliés.
Une petite ASBL qui espère qu’en 2013, enfin, une solution réglementaire définitive sera trouvée en vue d’assurer sa pérennité, sans remettre en cause sa localisation ni ses principes de fonctionnement !)
 

A Vielsalm, pour la deuxième fois, un beau réveillon solidaire sera organisé le 31 décembre dans les superbes locaux de la Table des Hautes Ardennes à Rencheux

Bravo aux organisateurs et aux nombreux bénévoles qui, comme l’année passée, se dévouent pour la bonne cause et offrent une belle occasion à de nombreux participants d’être moins seuls et de passer le cap du Nouvel An pour pas cher et dans une ambiance festive et amicale.

On a plus que jamais besoin de solidarité et de justice sociale autour de nous !

Sur le site du journal l’Echo (www.lecho.be), ce vendredi 9 novembre 2012, on peut lire que le groupe SNCB va revoir à la baisse son plan d’investissement.

Comme on le sait, c’est Infrabel qui gère l’infrastructure et son intention, selon le journaliste Philippe Lawson, est de ne plus investir dans la maintenance de plusieurs lignes régionales dont la ligne 42 Liège – Gouvy.

Si cela se vérifie, c’est la condamnation à terme de la ligne 42 ! Inadmissible, évidemment !

A l’heure où il faut renforcer la mobilité dans les zones rurales et où le transport en commun doit être plus que jamais privilégié dans l’intérêt de l’environnement mais aussi des usagers et en particulier de ceux disposant de faibles revenus, c’est le contraire qui se prépare !

(L’Hôtel de Ville est tout à la fois le centre névralgique et le lieu symbolique de la vie démocratique de notre Commune)

Aux élections communales de 2000, face à une opposition très forte (Cdh d’une part, Ecolo d’autre part), j'avais obtenu, avec ma liste, le même succès qu'Elie Deblire et son équipe aujourd'hui.

Pour ma part, j'assume, même si mon rôle n’était pas de tirer l’équipe, le résultat décevant de la liste que je soutenais, une liste qui comportait notamment des échevins et conseillers sortants qui avaient pourtant bien travaillé. Manifestement, cela n’a pas suffit… Un grand merci à celles et ceux qui ont voté pour la liste Mayeur!

Les électeurs ont tranché ! La roue tourne mais pour autant, les résultats ne doivent rien au hasard…

Les échecs sont aussi l'occasion pour chacune et chacun de se remettre en cause et d'aller de l'avant…

Aller de l'avant ? La liste Mayeur n'a pas vraiment réussi le rajeunissement des cadres dans ses élus. Il faut pourtant bien assurer une relève sans tomber pour autant dans le jeunisme.

Il paraît qu’il faut tout faire pour que les « vieux » restent dans le coup et ne soient pas exclus de la vie publique, sociale et culturelle. "Ma" ministre, Eliane Tillieux, me disait, il y a quelques jours, que je me devais d’être un exemple à cet égard (un peu d’humour fait du bien!).

Mais pourquoi ne pas rester dans le coup et préparer 2018 en tentant de faire émerger de nouvelles têtes aux côtés de Stéphanie Heyden ?

Quatre belles listes…

Je vous livre une première réflexion : ce sont quatre belles listes qui se présentent devant les électeurs à Vielsalm. Les jeux sont ouverts et les programmes sont consistants.

Ce qui me fait surtout chaud au coeur, c'est le nombre important de nouvelles têtes et de jeunes en particulier qui apparaissent sur les 4 listes.

Ce n'est pas évident de se présenter sur une liste, de se soumettre au choix des électeurs et de s'astreindre à de multiples réunions de travail et rencontre avec la population !

Démocratie représentative et démocratie participative

On les oppose souvent alors qu'elles sont complémentaires.

Si les élections sont un temps fort de la démocratie, les représentants élus ne peuvent plus se contenter de rendre des comptes tous les six ans à l'occasion des élections communales ! 

La démocratie représentative doit s'appuyer de manière forte et transparente sur la participation citoyenne.

Des procédures d'information et de consultation sont d'ailleurs imposées aux élus en maintes occasions. Des commissions et des conseils consultatifs existent.

Une opération comme l'opération de développement rural, lancée lorsque j'étais bourgmestre, est un processus continu d'information et de consultation.

Informer, consulter, aller à la rencontre des habitants : c'est un mode de gestion qui doit être ancré en permanence dans la gestion de la cité.

De nouveaux outils pour la démocratie locale…

De nouvelles règles wallonnes organisent notamment le droit d'interpellation citoyenne en séance du conseil communal, la consultation populaire et le budget participatif (la possibilité de réserver une partie du budget communal à des projets portés par des associations et comités de quartier), etc.

(D'éminents représentants de la Confrérie de la Myrtille de Salm, une confrérie bien présente dans notre commune et au-delà!)

J’ai déjà dit tout le bien que je pensais de l’édition 2012 de Bitume sur Salm, du Sabbat et de la Fête des myrtilles.

D’autres animations dans les villages ou à l’initiative de Convention-Culture ou d'autres associations ont eu leur part de succès.

Je voudrais épingler deux événements en particulier : la braderie des commerçants et la fête du lac.

Deux événements qui nous ont fait ressentir quelque chose de nouveau, de différent, comme une dynamique nouvelle qui ne va pas en rester là…

Le soleil ne suffit pas à expliquer leur succès ni l’envie pour les visiteurs de se changer les idées (important en ces temps de crise) ou de faire de bonnes affaires lors de la braderie.

Le succès de la braderie est à mettre aussi à l'actif de la nouvelle association des commerçants qui s’est renouvelée, qui veut fédérer l’ensemble des commerçants et qui a innové tant dans l’organisation de la braderie que dans la publicité (on y a reconnu la patte d’un gars qui sait y faire…).

Une nouvelle association qui veut résister à la morosité ambiante, à la concurrence des grands complexes commerciaux et de l’e-commerce et continuer à proposer un service personnalisé de qualité et de proximité…

Ce n’est pas évident car la concurrence est rude et se limiter à une offre ciblée et originale demande aussi d’avoir les épaules solides…

Mais on sent que ça bouge ! Et l’intérêt de certains pour venir habiter notre commune ne faiblit pas, que du contraire ! On sait aussi que l’extension de l’offre touristique

Les macralles ont encore une fois fait fort pour la prise des clefs et leur sabbat, ce 20 juillet 2012.

Leur initiative de demander un droit d'entrée pour la prise des clefs (valable aussi pour le sabbat) n'a pas découragé les spectateurs. Le Grand Conseil des macralles ne manquera certainement pas d'être attentif aux critiques formulées par certains.

On ne peut que les remercier d'offrir aux habitants et aux touristes de grands moments de folklore salmien!

Et il ne faut pas oublier que la prise des clefs et surtout le sabbat entraînent des dépenses considérables notamment pour disposer d'une sonorisation pointue, de plus en plus coûteuse.

La fête des myrtilles 2012 : un grand cru !

En parcourant les rues de Vielsalm ce 21 juillet, on pouvait se rendre compte de l'importance de cette fête populaire dont l'édition 2012 est vraiment un grand cru!

Le soleil et un cortège de qualité étaient bien présents pour inciter de nombreux spectateurs à oublier la crise et à s’offrir quelques heures de détente et d'insouciance.

A quelques jours de la fête nationale, je souhaite vous faire partager un grand moment de bonheur et d'émotion lors de la visite royale en 2004. Le rire était aussi au rendez-vous avec cette rencontre entre le Roi et une de nos macralles...

J. Gennen, 13 juillet 2012

Dans quelques jours aura lieu l'inauguration du système de commande de l'éclairage à distance des terrains de foot de la Commune de Vielsalm permettant à l'hélico du CMH de Bra de se poser de nuit en toute sécurité. Dans quelques semaines, il y aura dix ans déjà que le docteur Luc Maquoi est décédé. C'est l'occasion de rendre hommage à ce citoyen d'honneur de la Commune de Vielsalm sans lequel le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne n'existerait pas... Cette

(Photo: la délégation du Conseil communal des enfants quelques instants avant la présentation de ses activités et projets aux personnalités présentes...)

Le Gouverneur Bernard Caprasse, les députés provinciaux Patrick Adam et Isabelle Poncelet ainsi qu'une forte délégation du conseil communal des enfants ont été reçus à l'ASBL Les Hautes Ardennes, ce mercredi 30 mai 2012.

Après le mot d'accueil du président de l'ASBL, Elie Deblire, Philippe Périlleux (pour les services résidentiels et d’accueil), Fabrice Warnotte (pour l’ETA, l’entreprise de travail adapté), Anne-Françoise Rouche (pour le Centre d’Expression et de Créativité ainsi que la nouvelle ASBL La « S » Grand atelier), Marielle Chapelle (pour la société coopérative à finalité sociale La table des Hautes Ardennes) ont présenté les différents services.

Cette visite a également été l’occasion pour une importante délégation du Conseil communal des enfants emmenée par l’échevine Stéphanie Heyden et la coordinatrice Sarah Noël, de présenter aux personnalités présentes un de leurs beaux projets : la réalisation d’autocollants destinés à la sensibilisation au tri des déchets.

Julien Gérardy, Arnaud Georis, Antonin Lallemant, Lucie Evrard, Océane Nélis, Laura Boës, Lola Legrand (de gauche à droite sur la photo) représentaient le Conseil communal des enfants.

Vous retrouverez dans la galerie photos de salm.be quelques photos d'ambiance.

Intervention du Gouverneur

Dans son intervention, après avoir félicité les responsables des institutions ainsi que les représentants du Conseil communal des enfants, le Gouverneur Bernard Caprasse a évoqué

Une belle plaine de jeux a été inaugurée récemment sur le site de la piste de ski de la Baraque de Fraiture. Elle est située dans un magnifique cadre naturel,  sur un des sommets de la Belgique et en bordure des réserves naturelles du Plateau des Tailles.

Cette plaine de jeux s'inscrit dans un objectif de diversification de l'offre de loisirs.

Comme l'a annoncé le président de l'ASBL "Piste de ski de la Baraque de Fraiture", René Hamaite, directeur général de la Direction générale du sport à la Communauté française (Fédération Wallonie-Bruxelles), l'ASBL veut proposer des activités de plein air tout au long de l’année.

L’aire de sport (tennis, volley…) va être réhabilitée et les loisirs axés sur la nature vont être développés sur le site qui accueille un centre ADEPS organisateur de diverses activités.

Après les élections communales d'octobre, la salle du Conseil communal accueillera encore une partie des conseillers en place mais aussi de nouvelles têtes!

La liste Mayeur, pour sa part, accueillera onze nouvelles et nouveaux candidats sur 19! Cette liste sera composée de socialistes et d'une majorité de candidats et candidates d'ouverture.

Ainsi, des citoyennes et des citoyens, jeunes ou moins jeunes, ont encore, malgré ces temps de désamour entre une partie de la population et le « politique », la volonté de s’engager, pour la première fois, en faveur de leur commune et de leurs concitoyens.

Et il s’en trouvera, bien entendu, sur les autres listes, pour afficher le même intérêt et le même engagement pour la gestion de la cité !

Mais pourquoi une liste Mayeur?

En 2006, bourgmestre à l’époque, j’étais la tête de liste de la liste Mayeur.

On se souviendra que lors de ces élections, l'ancien bourgmestre Marcel Remacle au lieu de faire campagne pour ses amis politiques et donc pour la liste Mayeur, a été candidat sur une liste adverse.

C'en était assez pour que la liste Mayeur ne soit plus la plus forte en nombre de voix au terme des élections.

Voici une bonne idée de promenade en famille ou entre amis, le dimanche 1er avril 2012 : participer à la fête de l'hélicoptère médicalisé de Bra-sur-Lienne à Tohogne !

(Pour les sportifs, il y a aussi le 6e jogging "Géna et Magonette" de Wibrin-Houffalize, le samedi 31 mars 2012 dès 15h (renseignements : www.wibrin.be ou 0495/27 05 73) au profit également de l’hélico !)

La fête du 1er avril est organisée par Jean Maquoi et le comité de soutien « Spirit of St-Luc » de la région Durbuy-Tohogne.

Au programme : un excellent repas, des démonstrations et expositions de toutes sortes, des baptêmes de l'air, un concours de dessins pour enfants (sur le thème de l'hélicoptère), des animations musicales, des initiations aux premiers secours, etc.

Une étape de plus vers la reconnaissance définitive de l’hélico médicalisé de Bra!

Je profite de l'occasion pour souligner une étape de plus vers la reconnaissance définitive de l'hélico du CMH (Centre Médical Héliporté) de Bra-sur-Lienne.

Il vous reste huit jours pour découvrir l'exposition « Portraits crashés » organisée par l'ASBL la "S" Grand Atelier dans les locaux de l'ASBL les Hautes Ardennes, place des Chasseurs ardennais à Rencheux.

Ces portraits ont été réalisés par des artistes porteurs d’un handicap mental. Que représentent-ils réellement à travers tous ces portraits ? Peut-être, au-delà des apparences, ce que monsieur et madame tout le monde sont réellement, avec leurs brisures et leurs fêlures…

Dans un interview publié récemment dans La Libre Essentielle, Luc Bolland, auteur d'un film sur son fils Lou atteint d'une maladie orpheline depuis sa naissance, déclarait ceci: « En fait, nous sommes tous des handicapés. Nous avons tous nos différences. Mon fils est un être différent : d'un point de vue rationnel, ce n'est pas évident ; mais d'un point de vue imaginatif, c'est incroyable ce qu'il peut nous apprendre. Il faut le voir créer. »

François Liénard, commissaire de l’exposition : « Portraits crashés est, au-delà d'une exposition, une interrogation sur la représentation de la figure humaine par quelques artistes travaillant à la « S » Grand Atelier. Une collection de visages brisés, explosés, emboutis comme après un accident, sortie de la tête et des mains d’Adolpho Avril, de Nicole Claude, de Pascal Cornelis, d’Irène Gérard, de Brigitte Jadot, d’Alexandre Heck, de Jean Leclercq et de Christine Remacle. »

Allez voir cette exposition et découvrez en même temps, si ce n'est pas encore fait, les belles salles d'expositions, de concerts ou de conférences gérées par la « S » Grand Atelier et, tout à côté, les installations de la Table des Hautes Ardennes. Une remarquable infrastructure...

(La belle gare de Vielsalm attend encore des aménagements extérieurs bien nécessaires pour les navetteurs et autres utilisateurs de notre ligne 42, un outil essentiel en termes de mobilité et dont le maintien et ensuite la modernisation ont été l'objet d'un long combat syndical et politique)

La présentation de Mobili-Day nous permettra d’évoquer également la problématique de la mobilité en Province de Luxembourg et le travail de la Direction du Développement citoyen de la Province.

Mobili-Day se déroulera ce samedi 25 février de 11h à 17h, sur la nouvelle place de Salm, dans le prolongement de la rue du Vieux-Marché.

Cette journée vous offre l'occasion d'une rencontre, d'une découverte (du vélo pliable ou électrique, de la voiture électrique, du Proxibus, de la voiture tonneau de la police…) et la possibilité de recevoir de bonnes informations si vous vous intéressez aux problèmes de mobilité en milieu rural, si vous cherchez une alternative économique et/ou écologique à la voiture…

Un questionnaire a été déposé dans toutes les boîtes aux lettres. N'oubliez pas de le remplir et de le remettre lors de votre visite !

Cette journée est organisée à l'initiative de la Direction du Mouvement citoyen de la Province de Luxembourg avec la collaboration de la Commune de Vielsalm.

À propos de la mobilité en Province de Luxembourg

Les problèmes de mobilité sont particulièrement importants dans notre province.

Nous étions nombreux à nous retrouver le dimanche 15 janvier 2012 à la salle Petit-Thier 2000 pour assister à la présentation officielle du recueil de souvenirs des aînés de Petit-Thier, un recueil réalisé par Bernadette Crahay et Monique Lignoul.

Quel plaisir et quelle émotion que cette plongée au coeur de la vie d'un village et de ses habitants !

Ce livre a été réalisé dans le cadre de l'appel à projets « Générations rurales » lancé par Benoît Lutgen lorsqu'il était ministre.

Pêle-mêle, on y trouve de beaux témoignages d'anciens du village et d’émouvantes tranches de vie et d'histoire, le tout illustré par des photos d'hier et d'aujourd'hui.

Ainsi, on découvre au fil des pages les témoignages et récits de René Remacle, Jacqueline Graff et Astrid Jacquemotte, Georges Noël, Marie-Rose Bruyère, Hélène Toubon, Palmyre Dantine, Roger Renquin, Bruno et Léon Remacle, André Graff, Marcel Bruyère et Georges Lignoul.

Les temps sont durs et c'est loin d'être fini…

Celles et ceux qui souffrent de la crise ont plus que jamais besoin de solidarité et d'attention.

De belles initiatives solidaires ont été prises en 2011 à Vielsalm notamment par le CPAS et l'ASBL les Hautes Ardennes. Je les ai évoquées dans plusieurs rubriques de salm.be.

2011 se clôture par un beau réveillon du coeur, à l'initiative du restaurant social la Table des Hautes Ardennes et avec la collaboration notamment de la Province de Luxembourg et de plusieurs CPAS dont celui de Vielsalm, bien entendu.

Bien plus de 150 personnes vont bénéficier d'un réveillon solidaire, à Rencheux.

Des dizaines de bénévoles se sont présentés pour assumer notamment un service de taxi pour celles et ceux qui ont des difficultés de déplacement.

Quelle belle initiative !

En 2012, il faudra encore plus de lien social, encore plus de solidarité et une attention toute particulière devra être réservée aux missions du CPAS et à ses moyens d’action !

Pages