Les dernières chroniques de Salm.be

Un engagement de ne pas mettre en péril l’activité du CMH de Bra-sur-Lienne!

Voici des extraits du dernier communiqué du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne.

« Ce mercredi 13 juin 2018, une délégation du conseil d’administration du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne a rencontré les représentants des cabinets de la ministre fédérale de la Santé publique, du 1er ministre et du ministre-président de la Région wallonne, à l’initiative du 1er ministre Charles Michel. Il en découle une volonté de dialogue et un engagement de maintenir l’agrément actuel du Centre Médical Héliporté.

Il nous a également été confirmé que le CMH pouvait continuer à fonctionner sur la base des modalités de fonctionnement tant opérationnelle qu’administrative, actuellement en vigueur. »

(Il y a quelques semaines, Monsieur Roland Bos accompagné d’amis et de membres de sa famille a souhaité visiter la base de Bra-sur-Lienne et revoir le docteur Jérôme Jobé qui, en mission avec l’hélicoptère du CMH, l’a tiré d’un très mauvais pas (un euphémisme…) à la suite d’un gros infarctus lors d’une balade à vélo, il y a près d’un an. Belle rencontre à laquelle j’assistais en compagnie d’un autre administrateur, André Fraipont et d’Olivier Lambert, chargé de communication du CMH)

Le CMH poursuit en rappelant qu’un nouvel avis du Conseil national de l’aide médicale urgente est attendu :

Belle réussite pour l'édition 2018 du Challenge de la Salm !

Le Challenge de la Salm, ce sont 8 courses à pied qui se sont déroulées du 4 mai au 22 juin 2018, le vendredi soir, dans les villages de la commune de Vielsalm et Lierneux (Ennal, Sart, Grand-Halleux, Hébronval, Petit-Thier, Neuville, Arbrefontaine, et Vielsalm). 

(Photo François Bastien)

Conseil communal du 28 mai 2018 (suite et fin)

Les modifications budgétaires

Le budget communal initial n’étant qu’une suite de prévisions de dépenses et de recettes, il n’est pas étonnant que des modifications budgétaires soient adoptées en cours d’année.

À l’exercice ordinaire, les modifications budgétaires portent les recettes à 12.544.835 euros et les dépenses à 12.502.081 euros avec un boni présumé de 42.754 euros et une affectation de 1.004.000 euros au fonds de réserve extraordinaire, de quoi augmenter encore la capacité de la Commune à financer ses investissements sur fonds propres.

Conseil communal du 28 mai 2018 (suite)

Le compte communal 2017

C’est la directrice financière Laurence de Colnet qui commente avec clarté et concision un document de plus d’une centaine de pages présentant l’état des recettes et des dépenses de l’exercice 2017 arrêté au 31 décembre de la même année. 

Le compte est en quelque sorte le reflet de la bonne exécution des prévisions de recettes et de dépenses figurant dans le budget et illustre le flux des recettes et dépenses résultant de la gestion communale. 

Comme cela a déjà été le cas pour le compte 2016, celui de l’année 2017 présente un boni exceptionnel et, au service ordinaire en tout cas, un bon taux de réalisation des prévisions budgétaires. 

Conseil communal du 28 mai 2018 (1re Partie)

Les plats principaux du menu de la séance : l’approbation du compte communal 2017 et l’adoption des modifications budgétaires 2018. J’y reviendrai. Mais déjà, je vous livre trois points dont deux ont fait débat.

À propos de l’extraction éventuelle de coticule à Regné

Je vous renvoie à mon compte rendu de la dernière séance du conseil communal que vous pouvez retrouver notamment sur www.salm.be. Manifestement, l’information parue dans les journaux a fait réagir certains habitants de Regné et notamment le conseiller du coin, André Boulangé

Quelle place pour l'hélico de Bra-sur-Lienne dans l'aide médicale urgente?

 

On le sait et cela se marque de plus en plus dans les décisions politiques, les choix de santé publique ne sont pas les mêmes en Flandre qu’à Bruxelles et en Wallonie. Rien d’étonnant : le contexte socio-économique et le développement des services ne sont pas les mêmes. La démographie non plus ni le territoire, ce dernier disposant en Flandre de concentrations urbaines bien plus importantes que chez nous.

Ces choix différents se manifestent dans divers domaines de la santé : la politique hospitalière, les quotas d’étudiants en médecine, la politique en matière de planning familial et de médecine générale, etc., etc.

Et cela vaut aussi pour le recours à l’hélico médicalisé dans l’aide médicale urgente lequel n’est pas du tout une priorité flamande et des membres du cabinet de Maggy De Block, ne se privent pas pour le dire et pour tenter d’imposer leurs vues en cantonnant le secours héliporté aux transports interhospitaliers urgents.

Voici des extraits de la lettre que le CMH, le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne, a adressée à la ministre fédérale de la santé à la suite de notre réunion du conseil d’administration du 8 juin 2018.

Inondations : solidarités et services publics à l’œuvre !

(Cette photo prise à Salmchâteau donne une idée de la violence des inondations. La propriétaire de cette maison n’a dû son salut qu’à l’intervention rapide de son voisin et des pompiers. Photo via FB R. Bodeux)

Le vendredi 1er juin 2018, tôt le matin, la Commune de Vielsalm n’est pas épargnée par les trombes d’eau. Des rues sont transformées en torrents d’eau boueuse, des ruisseaux sortent de leur lit et se transforment en rivières tumultueuses. 

(Chez Barbara, à Bêche, avec un rez-de-chaussée ravagé...Photo via FB Tara Zed) Les informations sont rapidement diffusées sur les réseaux sociaux et notamment sur la page Facebook de la Commune de Vielsalm. 

De nombreux rez-de-chaussée et plus d'une centaine de caves ont été inondés notamment à Bèche, Salmchâteau, Grand-Halleux, Burtonville sans compter les dégâts occasionnés aux jardins, aménagements de quartier et voiries ; des citoyens sont privés d’eau potable, la ligne SNCB 42 est à l’arrêt (des flots d’eau ayant emporté le ballast), etc., etc. La liste des méfaits des éléments déchaînés est longue. Cela n’arrive pas que chez les autres…

Des solidarités…

Dans ce malheur, il y a quand même de quoi se réjouir : des amis, des voisins, des inconnus, des indépendants avec leurs tracteurs et tractopelles sont venus en aide aux personnes sinistrées avec de l’huile de bras et le cœur sur la main. Des réseaux se sont constitués via Facebook et Messenger pour trouver des meubles et de l’électroménager pour certaines familles sinistrées.

Des services publics efficaces !

Le plan communal d’urgence et d’intervention a été rapidement déclenché, en concertation avec la Province, la police et la zone d’incendie. Les autorités communales et les responsables des autres services d’intervention ont ainsi pu coordonner les interventions et agir aussi rapidement que possible dans certains villages et quartiers et sur certains axes de circulation.

Une belle semaine de l'abeille à Vielsalm!

 La nature est au rendez-vous de belles activités organisées à Vielsalm en 2018. Les balades du jeudi vont reprendre pendant les vacances d'été et, depuis le début de l'année, le programme de "La forêt dans tous ses états" concocté par l'ASBL Bibliothèque publique de Vielsalm présidée par Stéphanie Heyden, nous offre de belles conférences, animations et découvertes!

Et, du lundi 28 mai au dimanche 3 juin, la semaine de l'abeille organisée dans le cadre du projet "Communes Maya" auquel adhère la Commune de Vielsalm, propose des événements gratuits dont le détail figure au bas de cet édito.

Ce dimanche 20 mai, alors que je paressais encore dans mon lit, Yves Van Parys rappelait, au micro de la RTBF, toute l'importance, pour les fruits et légumes, du rôle pollinisateur de l'abeille, entre autres insectes, tout en déplorant la disparition de nombreuses colonies.

Parmi les causes de ces disparitions, les néocotinoïdes, des insecticides tueurs d'abeilles dont l'Union européenne vient heureusement d'en interdire trois sortes (quelques pays s'étant abstenus, dont la Belgique). C'est encore insuffisant !

Deux bonnes pratiques bien connues ont été rappelées par Yves Van Parys aux auditeurs de la RTBF: supprimer l'usage des pesticides dans son jardin et planter des arbres, arbustes et plantes qui fleurissent et donnent du pollen...

J. Gennen

Programme de la semaine de l'abeille

TOUTE LA SEMAINE: collaboration avec les restaurants et boulangers qui proposeront des produits et/ou menus à base de miel.

Conseil communal du 9 avril 2018

Une séance calme avec des dossiers techniques et de travaux bien intéressants et une nouveauté pour les membres du conseil : un écran géant avec projecteur relié à l’ordinateur de l’échevin des travaux. De quoi leur permettre de bien visualiser, avec explications à l’appui, les plans et photos contenus dans les dossiers qui leur sont soumis.

L’exploitation du coticule relancée à Regné ?

Monsieur Maurice Celis, gérant de la SPRL Ardennes Coticule souhaite acheter deux parcelles

Le Conseil consultatif des jeunes de Vielsalm consulte… les jeunes !

Voici comment le Conseil consultatif des jeunes de Vielsalm s’adresse aux jeunes:

« Tu as entre 12 et 26 ans et tu habites la Commune de Vielsalm ? Ton opinion nous intéresse!

Quels sont tes besoins en matière d'infrastructures sportives, culturelles? Quels sont les commerces ou services qui te manquent à Vielsalm ? Qu'attends-tu de la part de nos élus locaux ?

Prends quelques minutes et complète le questionnaire ci-dessous : c'est l'occasion d'exprimer ton avis sur les sujets qui te touchent particulièrement dans ta commune ! »

Des questions qui portent aussi sur les attentes des jeunes relativement à la transparence, l’information et la communication des autorités communales !

 

(Une belle photo de jeunes de Grand-Halleux empruntée à la page FB de leur club des jeunes. Dans tous les villages, beaucoup de jeunes s'impliquent dans la vie sociale, culturelle et sportive de notre commune!) 

Je suis heureux d’avoir pu apporter ma part à une bonne information de la population sur la vie communale en publiant mes comptes-rendus des séances du conseil communal dans l’Annonce de Vielsalm depuis 1995 et sur salm.be depuis quelques années déjà !

Conseil communal du 12 mars 2018 (suite)

Approbation du rapport 2017 de l’opération de développement rural

Pour rappel, dans le cadre de l'opération de développement rural, une opération citoyenne comme on dit aujourd'hui, ce sont 88 projets qui, au fil de réunions de travail mobilisant une bonne centaine de citoyens, ont été retenus dans le programme communal de développement rural de la Commune de Vielsalm. Dans ce programme, ils ont été hiérarchisés et répartis en différents lots en fonction de leur priorité. Un tiers de ces projets ont été finalisés et 40 % d’entre eux sont en phase de réalisation.

Ces projets sont de toutes dimensions. Ils vont du petit aménagement dans l’un ou l’autre coin de la Commune à de plus gros défis comme la Maison du parc créée dans l’ancien bâtiment Belgacom et qui accueille notamment de belles activités sociales. 

Conseil communal du 12 mars 2018 (1re partie)

La première partie de mon compte-rendu sera consacrée à l’interpellation citoyenne du collectif « Vie Salm » que vous pouvez retrouver sur la page Facebook du même nom. Une vingtaine de ses représentants venant surtout des villages de Ville-du-Bois, Petit-Thier, Burtonville et Neuville étaient présents pour assister aux débats provoqués par leur interpellation.

Une interpellation sur les pollutions émanant du zoning, sur les dépôts sauvages, la qualité de l’eau, etc., etc.

Le texte de cette interpellation figure à la suite de ce compte-rendu. 

Voici quelques lignes de force de cette interpellation.

Les signataires se plaignent de la qualité de l’air et de l’eau, des nuisances provoquées par le zoning de Burtonville et le trafic qu’il engendre. Ils et elles sont pour l’activité économique et l’emploi, mais pas au détriment du bien-être et de la santé des habitants ni au préjudice de l’environnement.

Ils demandent de l’écoute, de la transparence et des solutions construites pour et avec les citoyens.

Le prix Benjamin Lorcé à Gilles Abinet, maraîcher sur sol vivant, respectueux de la terre, mère nourricière !

À cent lieues de la logique de terre brûlée qui s’illustre dans des systèmes de production toujours plus intensifs et la déforestation de forêts entières, Gilles Abinet s’investit dans un projet de développement du maraîchage sur sol vivant, respectueux d’une « Terre, mère nourricière » (titre d’une belle exposition qui vient d’avoir lieu au centre culturel de Hotton …).

Son projet lui vaut d’avoir été retenu par le comité du Fonds Benjamin Lorcé dont les représentants lui ont remis le prix du même nom le samedi 17 mars 2018 à Lierneux, en présence de Jean-Paul Bastin, bourgmestre de Malmedy et de Fabrice Léonard, bourgmestre de Lierneux.

 (Le Professeur Lambert remet le prix à Gilles Abinet. À leurs côtés, trois anciennes lauréates: Caroline Michaud-Nérard, Manon Bernier et Fanny Rion. Cette dernière, avec ses fruits et légumes bios, fait partie des producteurs locaux présents sur le petit marché du mardi, place de Bruyères-en-Vosges à Vielsalm, de 16h à 19h)

Gilles Abinet habite Malmedy et sa petite exploitation « Le Jardin des Sourdans » est située sur le territoire de la Commune de Stavelot, deux des vingt communes de l’arrondissement de Verviers qui, sous l’impulsion du Réseau Aliment-Terre, ont souscrit récemment à la Charte de Milan, un document qui contient des engagements précis privilégiant notamment les circuits courts et les producteurs locaux. Cette charte a un vaste programme : défendre le droit à une alimentation saine, combattre la dénutrition et la malnutrition, promouvoir un accès équitable aux ressources naturelles et garantir une gestion durable des processus de production…

ASBL Les Hautes Ardennes : des accords ministériels pour de beaux projets !!!

C’est un creuset d’inclusion sociale et de solidarité que la ministre Alda Greoli a visité le vendredi 16 mars 2018 à Rencheux-Vielsalm. Elle y a été accueillie notamment par le comité de direction de l’ASBL (le président de l'ASBL Élie Deblire, Philippe Périlleux, Yves Gabriel , Marielle Chapelle et moi-même) et des membres du personnel.

Une ministre intéressée par cette visite à un double titre puisqu’elle est notamment ministre wallonne de l’Action sociale, de la Santé et de l’Égalité des chances et ministre de la Culture au sein du gouvernement de la Fédération Wallonie-Bruxelles.

Yves Gabriel (pour l’entreprise de travail adapté), Philippe Périlleux (pour les services d’accueil et d’hébergement), Marielle Chapelle (pour La Table des Hautes Ardennes) et Anne-Françoise Rouche (pour l’ASBL La S grand atelier qui est aussi un centre d’expression et de créativité reconnue par la Fédération Wallonie-Bruxelles) ont présenté leurs services.

Les services de l'ASBL Les Hautes Ardennes, une des plus grosses entreprises de la région, occupent au total près de 300 personnes qui y font un excellent travail!

 (Une partie de l'assistance pendant l'exposé du président de l'ASBL. On reconnaît notamment aux côtés de la ministre l'échevine Stéphanie Heyden et, à l'arrière plan, le président du CPAS, Philippe Gérardy)

Des projets et encore des projets !

Des dossiers rentrés par l’ASBL dans le cadre d’appels à projets comme le Plan Autisme et le plan ÉRICh (pour « Ensemble Rénovons les Institutions pour Citoyens Handicapés ») lancés par le Gouvernement wallon ont reçu un accueil favorable et c’est ce que la ministre Alda Greoli est venue confirmer ce vendredi. 

Remise d'un chèque au CMH de Bra-sur-Lienne par l'Alpine Club Ardenne de Gouvy

Le dimanche 4 mars 2018, des membres de l'Alpine Ardenne Club de Gouvy et des amateurs de voitures anciennes de la région se sont rendus à Bra-sur-Lienne pour remettre un chèque de 500 euros au CMH. Ils y ont été accueillis par Olivier Lambert, responsable de la communication de l'ASBL et deux administrateurs, André Fraipont et votre serviteur.

« La chronique du 20e siècle à Vielsalm » de Robert Nizet : une mine d’or !

Une mine d’or pour qui veut en savoir un peu plus sur la manière dont notre commune s’est construite tout au long du 20e siècle dans les domaines de la vie économique, culturelle, sportive et associative.

En parcourant ce beau livre richement illustré et d’une lecture agréable, c’est la grande et la petite histoire d’un siècle de vie salmienne qui défile sous nos yeux. Des événements de toute nature y sont relatés avec un souci de la vérité historique, mais aussi avec une plume parfois piquante et critique ! 

On peut y suivre au fil des années l’évolution de projets (comme la caserne des Chasseurs ardennais, le lac des Doyards, le village de vacances de Golonfa, la Beurrerie, le zoning de Burtonville,  le centre équestre de Mont-le-Soie, la clinique Saint-Gengoux, l’enseignement spécialisé, Les Hautes Ardennes…) qui ont façonné notre environnement.

Des faits divers mais aussi certains épisodes des deux guerres y ont évidemment leur place tout comme des personnalités salmiennes.

Dans sa présentation ci-après, Robert Nizet fait état d’une compilation d’écrits déjà publiés pour qualifier son travail. C’est bien plus que cela ! Trop modeste, notre auteur salmien ! 

J.G.

«  Le 20e siècle avait commencé dans un autre monde. Un monde de villages, de chemins à travers champs, de voitures à cheval, de lampes à pétrole, de lessives éreintantes, d’images pieuses, de vieux buffets dans la belle chambre, une époque où les femmes étaient vieilles à quarante ans, où les curés sentant le cigare et les sous-vêtements sales étaient tout-puissants comme l’instituteur anticlérical, où les jeunes filles fautives étaient recluses dans des couvents, une époque de décrets épiscopaux et impériaux. 

Une époque qualifiée impudemment par certains de «belle» et qui commença une longue transformation avec le coup de feu en 1914 d’un serbe contre un monarque autrichien… Tout cela a donc bien, fondamentalement et heureusement, changé !

Conseil communal du 5 février 2018

Une courte séance plus technique que politique, quoique…  Il y sera notamment question d'urbanisme, de visites domiciliaires, des négociations européennes avec les payx du MERCOSUR, etc.

Comptes et budgets de certaines fabriques d’église

L’approbation d’un budget est reportée. Les autres points sont approuvés. C’est l’occasion pour le bourgmestre Elie Deblire et l’échevin des Finances Joseph Remacle de rappeler l’intérêt d’associer l’échevin des Finances à la réunion du conseil de fabrique consacrée au budget et de réduire les placements de trésorerie plutôt que de demander une intervention communale élevée, comme l’a fait une fabrique d’église.

Suppression et déplacement de parties de sentiers vicinaux à Joubiéval

Plusieurs familles ont introduit une telle demande car ces parties de sentiers ont disparu depuis de nombreuses années, ne sont donc plus utilisées et traversent des parcelles privées.

Un nouvel hélico et de nouveaux projets pour le CMH!

J'ai déjà évoqué sur salm.be l'arrivée de Mike, le nouvel hélico du Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne.

Mais il y a encore du nouveau et les responsables du CMH l’ont dévoilé le lundi 15 janvier 2018 lors d’une conférence de presse qui a réuni administrateurs, représentants des pilotes et de l’équipe médicale ainsi que de nombreux journalistes.

14 journalistes étaient présents et, au lendemain de la conférence de presse, on pouvait déjà identifier 24 médias ayant diffusé une info, comme vous avez pu vous en rendre compte à la lecture de votre journal habituel.

Celles et ceux qui voudraient le découvrir ou le redécouvrir trouveront à la fin de cet édito un lien vers le reportage de TV Lux.

Plusieurs intervenants ont pris la parole au cours de la conférence de presse : Raymond Maréchal, président du CMH, Philippe Miermans, administrateur délégué du CMH,  Dominique Allard, directeur à la Fondation Roi Baudouin et Éric Van Hal, CEO de la firme NHV (Noordzee Helikopters Vlaanderen ). 

Olivier Pirotte, coordinateur opérationnel du CMH, Didier Moens, directeur médical et Olivier Lambert chargé de communication étaient également présents pour répondre aux questions des journalistes.

De nombreux mandataires publics communaux et provinciaux étaient également présents. La Province de Luxembourg était représentée par Madame Nathalie Heyard, députée provinciale.

C’est le Fonds Steldust géré par la Fondation Roi Baudouin qui a financé tout l’équipement médical de pointe du nouvel hélicoptère (pour un montant de 218.683 euros).

À Vielsalm, 5e cycle de méditation de pleine conscience (Mind Fullness) !

« Rencontrer le stress et les émotions autrement »

Le vendredi de 9h30 à 12h à partir du 23 février 2018, pendant huit semaines.

Pages