Les dernières chroniques de Salm.be

Sabbat et fête des myrtilles à Vielsalm : Christian Charlier dit Taupy fête 50 ans d’animation comme champète !

(Ce n'est pas facile d'être champète un 21 juillet à Vielsalm et de pouvoir récupérer des mains des macralles les clefs de la maison communale! Photo Renaud Warnotte) 

Sabbat des macralles et fête des myrtilles: un week-end d'enfer à Vielsalm!

Samedi 20 juillet 

- à 19h30, animations de rue et dans le parc communal (entrée gratuite !) ;

- à 21h30, la prise des clefs de la ville devant l’hôtel de ville ;

- à 22h30, le sabbat des macralles au Tienne-messe et, à minuit, la fête sous le chapiteau dans le parc communal avec concert et feu d’artifice !

(Le sabbat du 20 juillet, un spectacle haut en couleurs avec de l'humour, des gags et des surprises !)

Dimanche 21 juillet

La fête des myrtilles avec le marché artisanal (à 10 h), le cortège (à 14 h) et à partir de 19 h, des concerts dans le parc avec Naughty Mates, Marka, Winter Woods et Circus Café.

Les Trésors du Pays de Salm, une belle initiative du comité de la Rouge-Rie de Bêche

« Les trésors du pays de Salm », c’est un parcours-découverte réalisé par la Rouge-Rie, le comité du village de Bêche avec la participation des Rangers (de l’ASBL Les Hautes Ardennes) pour la pose des panneaux didactiques et le soutien financier de la Commune de Vielsalm, dans le cadre d’un appel à projets participatifs lancé par la CLDR, la commission locale de développement rural.

« L’amour dominical » de Dominique Goblet et Dominque Théate, une bande dessinée salmienne!

Une bande dessinée salmienne car elle a été réalisée à Vielsalm et est le fruit de longues années de collaboration à La « S » Grand Atelier (Rencheux-Vielsalm) entre les deux Dominique !

(Dominique Goblet, Dominique Théate et Anne-Françoise Rouche)

Dominique Théate, à la veille d’entrer aux Beaux-Arts, a été victime d’un terrible accident de moto. Il en a gardé des lésions motrices et cérébrales, ce qui ne l’a pas empêché de laisser éclater son tempérament artistique et créatif dans les ateliers de La « S » Grand Atelier.

Dominique Goblet, plasticienne et auteure de livres et bandes dessinées, est une artiste internationalement reconnue qui a d’ailleurs été retenue pour présider le jury de la 46e édition du Festival international de la bande dessinée d’Angoulême !

L’amour dominical, c’est le fruit de l’imagination sans frontières de Dominique Théate et de la passion de Dominique Goblet pour l’art brut, un art hors des clous et qui décoiffe ! 

Conseil communal du 28 mai 2019 (suite)

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

Voici la suite des points de l’ordre du jour et des débats qu’ils ont suscités, des débats parfois animés comme cela a été le cas pour la constitution de la CLDR et la convention d’occupation du rez-de-chaussée de la gare de Vielsalm.

Conseil communal du 28 mai 2019 (1re partie)

Jérôme Derochette et Jacques Gennen 

Approbation du compte 2018 du CPAS

C’est Aline Lebrun, en qualité de présidente, qui se charge de la présentation, exhaustive et didactique. « C’est important de tout présenter, notamment pour les nouveaux conseillers », précise-t-elle tout en remerciant, pour leur précieuse aide, la Directrice financière, Laurence de Colnet, et la Directrice générale du CPAS, Isabelle Colson. 

Photos de l'inauguration du beau parcours sensoriel adapté du Grand-Bois

Je me devais de garder une trace sur salm.be de ce bel événement qu'a été l'inauguration du parcours sensoriel adapté réalisé dans la forêt domaniale du Grand-Bois à l'initiative de Raymond Philippart (ASPH, Association Socialiste de la Personne Handicapée) et Raphaël Thunus (Département de la Nature et des Forêts du SP Wallonie).

À Vielsalm, rassemblement pour le climat et la biodiversité à l’initiative de l’Université des Champs 2019

Les participants à l’Université des Champs s’étaient donné rendez-vous vers 19 h 30 le mardi 28 mai 2019 devant l'hôtel de ville, avant la séance du conseil communal. 

Mauvais temps oblige, c’est dans la salle du conseil communal que la rencontre a eu lieu en présence des conseillers et conseillères.

 C’est Jean-Pierre Offergeld qui s’est adressé au bourgmestre et aux membres du conseil au nom des personnes présentes (en sa qualité de plus vieil étudiant de l’Université des Champs, a-t-il souligné avec le sourire). Voici un extrait de son intervention.

« Monsieur le Bourgmestre,

Il y a un an, lorsque nous avons cherché un prochain sujet à développer à la Bibliothèque Publique de Vielsalm pour les cours à dispenser à l’Université des Champs en 2019, nous nous sommes arrêtés sur celui "du dérèglement climatique, ses causes, ses conséquences et les mesures à prendre".

Alors, nous n’imaginions pas à quel point et aussi rapidement ce sujet allait devenir brûlant, qu’il ferait aujourd’hui et déjà depuis quelques mois, l’objet de toute l’actualité, non seulement celle de la Politique (avec un P majuscule) de notre pays, mais aussi, puis-je dire, celle du monde entier. Qu’il deviendrait le détonateur qui mettrait toute notre jeunesse en émoi et la mobiliserait en très grand nombre sur les places de nos cités, nous faisant part de son inquiétude pour un avenir proche, à nous,  les responsables.

C’était sans doute prémonitoire de notre part. Mais les leçons magistrales qui nous ont été dispensées par tous ces érudits, ces nombreux hommes et femmes de science dont plusieurs professeurs de nos universités, prouvent à suffisance combien l’actualité climatique nous devance et combien il est temps, il est urgent de réagir si nous ne voulons pas dépasser le point de non-retour (2°C) qui mettrait la survie de l’homme en question. 

Sans vouloir verser dans une culture du catastrophisme qui prévoit l’effondrement du système, restons cependant lucides et confiants dans l’intelligence collective. » 

Pour Jean-Pierre Offergeld et les participants à l'Université des Champs, il est grand temps: chacun selon ses moyens doit agir et réagir, nous avons encore les capacités de surmonter ce péril (le mot n’est pas trop fort). Il faut relever le défi, travailler notre résilience, c’est un sujet grave de conscience morale.

Conseil communal du 2 mai 2019 (suite et fin)

Jérôme Derochette

Plan d’Investissement Communal (PIC) 2019-2021

C’est le premier échevin Thibault Willem qui se charge de la présentation. Deux dossiers sont prioritaires.

Le premier concerne le chemin n°4 à Bêche. Il s’agit de la route à droite du « y ». Les travaux consistent à réfectionner la voirie et à créer un égouttage pour raccorder certaines maisons sur le collecteur. La largeur de la voirie sera conservée car elle n’est déjà pas très large.

Conseil communal du 02 mai 2019 (première partie)

Jérôme Derochette

Comptes 2018 des fabriques d’église de Salmchâteau et de Vielsalm 

Le tour d’horizon des comptes des fabriques d’église se clôture. A Salmchâteau, on note un boni de 5.901,61 €. A Vielsalm, il s’élève à 14.034,03 €. Ces budgets, et plus précisément l’intervention communale à Salmchâteau, suscitent une réaction d’Anne Wanet, conseillère Ecolo : « Je suis toujours étonnée que l’on aide une fabrique d'église lorsqu’elle est en boni au total. »

Le bourgmestre Élie Deblire lui répond :

A Saint-Hubert, avec Paul Magnette : plaidoyer pour les services de proximité, l’aide et les soins à domicile !

Le mardi 21 mai 2019, Paul Magnette était en campagne dans la Province de Luxembourg, accompagné de Philippe Courard, Mélissa Hanus et d’autres candidats.

 

(Paul Magnette bien entouré par deux candidates salmiennes, Stéphanie Heyden (avec Mélissa Hanus, à la Chambre des Représentants) et Françoise Caprasse, avec Philippe Courard au Parlement wallon)

Nous avons eu, Jacques Devillers et moi-même, le plaisir de les accueillir à St-Hubert dans une salle pleine à craquer !

C’est que l’occasion était belle pour la MSL (la Mutualité Socialiste du Luxembourg)  de rappeler l’importance de ses services de proximité au travers de trois témoignages très professionnels de Stéphanie Michel, Maxence Gilis et Nathalie Rollot.

Des témoignages qui ont mis en évidence des axes essentiels de l’action de la MSL et de ses partenaires : 

- la proximité et la disponibilité des points de contact : agences, horaires, rendez-vous… ;  la personnalisation du conseil aux affiliés et futurs affiliés; 

Au coeur du Grand-Bois, un parcours pour les personnes à mobilité réduite!

Superbe idée que de permettre à des personnes à mobilité réduite de profiter d’une belle balade au milieu des arbres et des taillis et d’être ainsi en contact direct avec les bruits de la forêt, le murmure et le frémissement des arbres, le chant des oiseaux. Des banalités ? Peut-être pour celles et ceux qui peuvent marcher et courir mais c’est une extraordinaire et bénéfique immersion dans la nature pour les autres…

L'ASPH (L'Association Socialiste de la Personne Handicapée) - Luxembourg et sa section locale de Vielsalm ont le plaisir de vous inviter à l'inauguration de leur parcours sensoriel adapté le samedi 25 mai à 11 h dans la forêt domaniale du Grand-Bois à "SO BECHEFA" 6692 Neuville (Vielsalm).

Si vous voulez participer à cette inauguration, inscrivez-vous vite auprès de Raymond Philippart au 0497/10.43.87.

Il y a 5 ans au moins que le projet d’un parcours sensoriel adapté a germé au cours d’une conversation entre deux Salmiens, Raymond Philippart, président de l’ASPH-Luxembourg (l’Association Socialiste de la Personne Handicapée) et Raphaël Thunus (Département de la Nature et des Forêts du SP Wallonie).

À propos de la manufacture d'orgues Thomas de Stavelot

Dans la galerie photo de salm.be, j'ai publié une chronique et quelques photos, à la suite de la visite de cette belle entreprise familiale.

Je vous y renvoie via le lien ci-dessous tout en vous livrant une vidéo qui en dit plus long que quelques lignes et photos.

À la découverte de la manufacture d'orgues Thomas à Stavelot !

André THOMAS, ébéniste et facteur d’orgues est né à Ster-Francorchamps et a fondé ses propres ateliers dans son village natal. La Manufacture d’orgues Thomas est installée à présent à Stavelot et dirigée par son fils Dominique et son petit-fils Jean-Sébastien Thomas. Plusieurs membres de la famille du fondateur sont également actifs dans l’entreprise.

Quel avenir pour les mutualités luxembourgeoises ?

Cette question fait l'objet d'une campagne de communication de la Mutualité Socialiste du Luxembourg (la MSL) qui a fait beaucoup de bruit et en fera encore !

 

Un arrêté royal bancal…

Un arrêté royal du 22 février 2019 adopté à l'initiative de la ministre M. De Block impose aux mutualités de compter au moins 75.000 membres à la date du 30 juin 2020.

Et si cette condition n’est pas remplie, les mutualités de proximité tant libérale que chrétienne et socialiste ayant leur siège en Province de Luxembourg perdront leur autonomie de gestion au profit d’entités centralisées peu soucieuses des spécificités luxembourgeoises.

De l’avis des spécialistes, cet arrêté royal est bancal sur le plan juridique (une modification de cet arrêté sera d'ailleurs soumise au prochain gouvernement pour prévoir notamment un délai de fusion jusqu’au 1er janvier 2022). En outre, le nombre de 75.000 membres ne repose sur aucune justification objective selon la ministre elle-même (il suffit de lire l’exposé des motifs de cet arrêté).

Une requête va être introduite contre cet arrêté devant le Conseil d'Etat.

Conseil communal du 1er avril 2019 (suite)

(Jérôme Derochette et Jacques Gennen)

Hall sportif « Les Doyards »

Pour rappel, le hall sportif a été acquis par la Commune pour un montant de 455.000 euros.

Le conseil communal est invité à approuver le cahier des charges du marché de services en vue de la désignation d’un auteur de projet dans le cadre des travaux d’extension et de transformation du hall. 

Conseil communal du 1er avril 2019 (première partie)

(Jérôme Derochette et Jacques Gennen)

La Maison du Parc – Mise à disposition de locaux

Le bourgmestre Élie Deblire présente deux conventions d’occupation avec l’ASBL L’Autre Lieu et l’ASBL Centre des Immigrés Namur-Luxembourg.

L’ASBL L’Autre Lieu organise notamment des permanences d’aide sociale en faveur des justiciables (inculpés, condamnés, ex-détenus et victimes) et de leurs proches) dans le cadre du décret wallon relatif à l’aide aux justiciables. 

À Vielsalm aussi, nous avons notre cathédrale !

La cathédrale, c'est ainsi que l'on appelle cet endroit magique, au coeur du parc de Farnières. 

"Saviez-vous que les arbres parlent? 

Ils le font pourtant ! Ils se parlent entre eux et vous parleront si vous écoutez. 

L'ennui, c’est que les Blancs n'écoutent pas ! 

Conseil communal du 26 février 2019 (suite)

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

La première partie de notre compte rendu publié dans l'Annonce de Vielsalm était consacrée à la présentation de la déclaration de politique communale et au débat qui s'en est suivi. Cette première partie est également publiée sur salm.be.

Voici la suite...

Plan Général d’Urgence et d’Intervention

Ce plan est présenté par Anne Colson, membre du personnel communal, qui a

Pages