Homepage

Editorial

(Pour Jessica et ses collègues, une priorité essentielle: assurer la qualité du service par un accueil personnalisé et professionnel) 

Il y a quelques jours, le Conseil d’État, par son arrêt du 14 juin 2021, a entièrement annulé l’arrêté royal du 22 février 2019, arrêté qui visait, ni plus ni moins, la suppression des mutualités de moins de 75.000 membres.

Ainsi, la Mutualité Socialiste du Luxembourg forte de ses 71.000 titulaires (y compris les travailleurs frontaliers) peut conserver son autonomie, une autonomie qui ne signifie pas qu’on vit repliés dans un village gaulois, dans notre pré carré !

La Mutualité Socialiste du Luxembourg est, comme les mutualités Solidaris, membre de l’Union Nationale des Mutualités Socialistes et est soumise à son contrôle ainsi qu'au contrôle très rigoureux de l’INAMI et de l'Office de Contrôle des Mutualités.

Et elle collabore avec les autres mutualités Solidaris dans bien des domaines !

Mais il est important pour la Mutualité Socialiste du Luxembourg de garder son autonomie juridique, son ancrage luxembourgeois et son action de proximité au travers de ses 24 agences (25 bientôt !).

Important aussi pour notre mutualité de garder la maîtrise de son taux de cotisation (un des moins élevés dans le monde des mutualités !) et la capacité d’aider ses partenaires comme la CSD (la Centrale de Services à Domicile), Au Fil des Jours (soins palliatifs) et Choisir (planning familial et IVG).

Séances du Conseil communal

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

C’est un bon compte et, sur ce constat, la directrice financière Laurence de Colnet et le premier échevin et échevin des finances Thibault Willem sont parfaitement d’accord, ce dernier la remerciant d’ailleurs chaleureusement (ainsi que la directrice générale Anne-Catherine Paquay et les employés communaux concernés) pour le travail réalisé.

Le compte commenté par Laurence de Colnet illustre le flux des recettes et dépenses résultant de la gestion communale, un flux arrêté au 31 décembre de l’année 2020. 

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

C’est toujours à distance via les écrans que se tient ce nouveau conseil communal, avec quelques gros dossiers sur la table. Gageons qu’un retour en présentiel deviendra rapidement une réalité.

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

Suite et fin du compte rendu de la séance du 24 mars 2021. Au menu: les investissements dans les bâtiments scolaires, les gares et leurs guichets, le plan de cohésion sociale, l'aide aux clubs sportifs, etc.

Motion visant au maintien d’un guichet à la gare de Gouvy et d’un point d’arrêt de train à Grand-Halleux

Au travers de cette motion, le bourgmestre précise vouloir soutenir les démarches liées au guichet de Gouvy, une gare frontière au statut particulier et indique qu’il a interpellé le ministre Gilkinet le 4 février.