Homepage

Editorial

Tout a déjà été dit ou écrit sur le sort des médecins, du personnel infirmier et de soins, quel que soit leur secteur d’activité.

En ces temps de crise sanitaire qui amplifient le manque d’effectifs dans les institutions et sur le terrain, beaucoup souffrent, sont fatigués, ont peur pour eux-mêmes, leurs proches et leurs patients.

Mais il n'y a pas que le Covid ! N'oublions pas que pendant de longues années, nombre de mandataires publics et de gestionnaires ont porté trop peu d’attention aux besoins en matière de santé et aux attentes légitimes du personnel soignant en termes de respect, de conditions de travail et de rémunération.

(Un très beau vitrail face au grand escalier moderne du bâtiment administratif de la CSD-Liège... S'agit-il de la Vierge consolatrice, d'une infirmière soeur chrétienne de la charité ou tout simplement d'une infirmière? Surprenant ! Allez jusqu'au bout de mon édito pour en savoir plus...)

Je me sens solidaire de personnes que je connais bien (et des autres aussi !) qui travaillent dans un hôpital, dans une MRS, dans une institution pour personnes porteuses d'un handicap ou encore dans le secteur des soins à domicile.

Séances du Conseil communal

Jacques Gennen et Jérôme Derochette

Enseignement communal : aménagement d’un horaire unique et approbation du projet d’établissement

C’est l’échevin de l’enseignement, Marc Jeusette qui présente ce point qui a bien
entendu été proposé en concertation avec la directrice de l’enseignement communal, Madame Sandrine Winand, et a reçu l’avis favorable de la commission paritaire locale (la CoPaLoc).

Il s’agit, pour le conseil communal, d’approuver, outre le projet d’établissement, un horaire unique commun à toutes les implantations scolaires à partir du 1er septembre 2020 et, en conséquence, une adaptation de l’organisation des surveillances des élèves notamment pendant les accueils extrascolaires.

Jacques Gennen et Jérôme Derochette

Voici le compte rendu tel qu'il a été publié dans l'Annonce de Vielsalm.

C’est une séance « de rentrée » avec un ordre du jour assez chargé. Nous commencerons ce compte rendu par quelques points (la création d’une maison médicale, la situation à la MRS et le port du masque) qui ont été abordés dans les divers et qui font polémique.

Création d’une maison médicale et fourniture des médicaments à la MRS La Bouvière

C’est André Boulangé qui, une fois de plus, lance le débat.

Jérôme Derochette et Jacques Gennen

Compte 2019 du CPAS 

La présidente du CPAS Aline Lebrun accompagnée de la directrice générale Isabelle Colson présente le compte 2019 du CPAS. Elle remercie pour leur aide précieuse la directrice financière Laurence de Colnet, lsabelle Colson ainsi que l’équipe administrative.

D’emblée, elle indique qu’elle se basera également sur le rapport d’activité du service social pour l’année 2019, réalisé par Fanny Dawans (coordinatrice du service social) et Stéphane Lambert, qu’elle remercie également pour leur rapport très fouillé et complet.