Les dernières chroniques de Salm.be

Vielsalm et Gouvy: nouveau service à domicile de repas chauds (CSD et Table des Hautes Ardennes)

Depuis ce lundi 9 janvier 2017, les habitants de la région, quelle que soit leur mutuelle, peuvent bénéficier du service de repas chauds à domicile organisé par la Centrale de Services à Domicile en Luxembourg (CSD), partenaire de la Mutualité socialiste. Ils sont plus d’une vingtaine déjà à y faire appel. Excellent départ pour ce nouveau service!

2016, une année faste pour les artistes de l’ASBL salmienne La « S » Grand Atelier !

Un petit rappel tout d’abord : l’ASBL La « S » Grand Atelier est née à Rencheux au départ du centre d’expression et de créativité (le CEC) de l’ASBL Les Hautes Ardennes dont elle poursuit les activités (ateliers artistiques pour enfants et adultes porteurs ou non d’un handicap). Ce sont des dizaines d’artistes en tous genres qui fréquentent les ateliers du CEC.

(Recherche et création pour Éric Derochette, artiste de La "S" Grand Atelier) Mais La « S » Grand Atelier, c’est aussi une sorte de laboratoire où se rencontrent, lors de résidences d’artistes, des artistes handicapés mentaux (dits outsiders) et non handicapés (dits contemporains), comme on peut le lire sur le site de l'ASBL, dans le plus grand respect de la liberté et de la créativité de chacun.

De ces rencontres, naissent des collaborations, des amitiés, des œuvres aussi qui font l’objet d’expositions en Belgique et à l’étranger. 

L’activité artistique sur le site de Rencheux ne concerne pas que les quelques artistes que je vais citer. Nombreux sont celles et ceux qui n’ont pas leur rayonnement international et qui n’en produisent pas moins des œuvres qui traduisent un véritable élan créateur et imaginatif.

Dans une interview publiée dans La Libre Essentielle, Luc Bolland, auteur d'un film sur son fils Lou atteint d'une maladie orpheline depuis sa naissance, déclarait ceci: « En fait, nous sommes tous des handicapés. Nous avons tous nos différences. Mon fils est un être différent : d'un point de vue rationnel, ce n'est pas évident ; mais d'un point de vue imaginatif, c'est incroyable ce qu'il peut nous apprendre. Il faut le voir créer. »

Plus encore que les années précédentes, 2016 a été marquée par des réalisations artistiques de grande valeur (expositions, livres, vidéos) qui ont permis à notre ASBL salmienne d’être connue et reconnue en Belgique et à l’étranger.

Qu’on en juge ! 

(Dominique Théâte)

Les œuvres de Joseph Lambert, Éric Derochette et Éric Derkenne sont exposées à la galerie Cavin-Morris et à l’Outsider Art Fair (New York). Celles de Laura Delvaux et Dominique Théâte à la galerie Christian Berst à Paris et celles d’Irène Gérard chez Rizomi à Parme.    

Les budgets 2017 à l'ordre du jour du conseil communal du 19 décembre 2016 (1re partie)

Les membres du conseil communal s’attendaient à une séance se terminant bien après minuit au vu de l’ordre du jour qui comprenait notamment le budget du CPAS et le budget communal. Il n’en a rien été et c’est peu après 23 h que s’est terminée la séance. Une explication ? Le peu d’interventions sur les budgets eux-mêmes, Françoise Caprasse, membre de la majorité jouant même le rôle de l’opposition (on dit la minorité à Vielsalm…) en critiquant vertement la gestion par le collège du personnel communal au travers de sa lecture du budget.

L’Avenir du Luxembourg a même titré : « Caprasse flingue le management communal ». Bon, pas de quoi sans doute en faire un drame, mais assez pour en irriter l’un ou l’autre dans chaque groupe de la majorité. À chacun et à chacune son droit de parole évidemment ! Il est heureux que certains conseillers alimentent encore les débats au sein de notre conseil. Sinon, qui lirait encore mon compte-rendu ? Je perdrais mon emploi de rédacteur à l’Annonce de Vielsalm

Reprenons dans l’ordre. La séance du conseil communal a été précédée d’une réunion conjointe du conseil communal et du conseil de l’action sociale, de la réception de nos deux lauréats du Championnat européen des métiers techniques, manuels et technologiques (WorldSkills) à Göteborg, Loïc Forthomme et Julien Neulens et d’un bref hommage à Antoine Becker

Vielsalm solidaire avec les Syriens et les habitants d'ALEP où « le grand vainqueur, c’est la mort ! »

Comme d’autres communes, Vielsalm a répondu le 20 décembre 2016 à l’appel d’une quarantaine d’associations pour manifester son soutien à la population martyre d’ALEP et demander aux autorités belges et européennes de faire pression pour rendre possibles l’évacuation des civils d’ALEP, la création de couloirs humanitaires et le déploiement d’observateurs de l’ONU.

Une pétition a recueilli un paquet de signatures sur le site de l’ONG Médecins du monde.

Plus de 60 personnes avaient répondu à l’invitation d’Amnesty International Vielsalm – Manhay et ont été accueillies par un de ses responsables, James Noirbenne et par le bourgmestre Élie Deblire, en présence de quelques amis candidats réfugiés et réfugiés syriens.

Ce rassemblement était animé par la Choraline chantant la solidarité, la paix et l’amitié. Guy Deblire a lu le beau texte que vous trouverez à la suite de cet article.

Une minute de silence a été observée pendant laquelle des participants se sont couchés sur le sol, recouverts d’un drap blanc, symbolisant les corps des morts d’ALEP.

Un petit réveillon solidaire de Noël, avant l’heure…

Qui pourra vraiment nous dire un jour l’étendue du drame de la population syrienne ? Coincés entre les exactions du

Séance du conseil communal de Vielsalm du 21 novembre 2016 (suite)

Voici la suite du compte-rendu de la dernière séance du conseil communal telle qu'elle a été publiée dans l'Annonce de Vielsalm. Les débats ont porté pour l’essentiel sur la composition des instances de la nouvelle maison du tourisme et sur l’impact de Sunparks sur le développement touristique et commercial. 

Composition des instances de la Maison du tourisme de la Haute Ardenne et développement touristique

Ce point de l’ordre du jour devait passer comme une lettre à la poste et il a pourtant suscité de vifs débats !

Conseil communal du 21 novembre 2016 (1re partie)

Voici la première partie de mon compte-rendu de la séance du 21 novembre 2016 telle qu'elle a été publiée dans l'Annonce de Vielsalm.

Intercommunale Vivalia. Mesures du Fédéral et déficit. Aide médicale urgente. Maison de repos La Bouvière

Comme chaque année à pareille époque, le conseil communal est invité à approuver les points portés aux ordres du jour des assemblées générales ordinaire et extraordinaire de Vivalia. Un des points concerne la présentation et l’approbation de l’évaluation 2016 du plan stratégique 2017-2019 et le budget 2017 de Vivalia.

Les dons et les soutiens financiers sont indispensables pour le CMH de Bra-sur-Lienne!

La Loterie nationale vient d'octroyer un don de 16.000 euros au Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne !

(Photo: Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne)

L'or pour Loïc Forthomme et l’excellence pour Julien Neulens !

(Loïc Forthomme. Photo WorldSkills Belgium)

Nos deux Salmiens ont brillé au Championnat européen des métiers techniques, manuels et technologiques (WorldSkills) à Göteborg !

Loïc Forthomme, 22 ans, a emporté la distinction suprême, la médaille d’or dans la catégorie dessin industriel assisté par ordinateur, après avoir déjà obtenu la médaille d’or au niveau belge en 2015.

Loïc est le fils de Michel Forthomme et Anne-Françoise Lecomte, de Salmchâteau. Il est diplômé de la Haute École de la Province de Liège.

Julien Neulens, 21 ans, jeune menuisier indépendant à Goronne a reçu la médaille d’excellence dans la catégorie menuiserie. C’est un excellent classement au niveau européen !

(Julien Neulens. Photo WorldSkills Belgium) Julien a fait ses études à l’ICET (l’Institut Communal d’Enseignement Technique de Bastogne), il est le fils de Bernard Neulens et de Pascale Andrianne. Bon sang ne peut mentir : son papa est un menuisier bien connu dans la région. Vous pouvez découvrir sur Facebook quelques belles réalisations de la Menuiserie Bernard Neulens et Julien Neulens. 

L’exploit de Loïc et Julien est d’autant plus remarquable qu’ils étaient confrontés à une sélection européenne de très haut niveau. Qui plus est, dans un tel championnat, ce n’est qu’au dernier moment que les candidats découvrent le travail à réaliser et les difficultés à surmonter !

Mise à l’honneur de la trompe de chasse et du Royal Débuché de Vielsalm !

La trompe de chasse a été reconnue comme patrimoine immatériel de la Fédération Wallonie-Bruxelles, une première étape avant une procédure de reconnaissance par l’UNESCO. L’art des sonneurs de trompe tels ceux du Royal Débuché de Vielsalm est ainsi mis à l’honneur !

Le Royal Débuché de Vielsalm représente avec succès notre commune dans des compétitions et festivals internationaux. L’été 2016 l’a vu donner une série de concerts fort appréciés en France avec la participation de l’Ensemble instrumental la Royale Concordia de Salmchâteau

Le Royal Débuché de Vielsalm a fêté ses 50 ans d’existence le 16 mai 2015 et a été honoré du titre de royal à cette occasion.

Un superbe concert avec l’Ensemble instrumental la Royale Concordia de Salmchâteau nous a rappelé que la trompe de chasse était étroitement liée à la vénerie, mais qu’elle pouvait aussi nous offrir le grand frisson dans des compositions classiques ou actuelles.

Ainsi, une sonnerie composée par Vincent Rulmont en l’honneur de Henri Piter, un des fondateurs de cette société musicale, a été interprétée lors de la soirée de gala du 50e anniversaire.

Ce samedi 26 novembre 2016, à 18h30, le Royal Débuché de Vielsalm nous invite à partager avec lui sa messe de Saint-Hubert à Farnières avec la participation du Chœur Saint Servais de Salmchâteau. Une dégustation de produits locaux suivra avec la participation de la Confrérie de la Myrtille de Salm, une dégustation agrémentée de quelques sonneries de fanfares.

Conseil communal du 20 octobre 2016 (suite)

Dans les débats, il sera notamment question de la maison de repos La Bouvière et de son personnel, de certaines taxes et redevances pour 2017 et 2018, des poids lourds et de la sécurité routière sur la RN 89 et de l’avenir de l’ASBL Le Miroir Vagabond.

Modifications budgétaires (budget du CPAS)

En cours d’année, au CPAS comme à la Commune, il y a toujours une seconde modification budgétaire de manière à corriger certaines inscriptions budgétaires de recettes et de dépenses en fonction de données nouvelles. C’est que le budget initial est fait de prévisions aussi réalistes et précises que possible, mais des corrections n’en restent pas moins indispensables.

À l’extraordinaire (le budget des investissements), les recettes et dépenses du budget modifié sont équilibrées au montant de 878.612 euros.

Cérémonies du 11 novembre...

Beaucoup de jeunes ont participé aux cérémonies du 11 novembre à Vielsalm : des jeunes des écoles, du conseil communal des enfants et de la troupe scoute ! Une belle relève…

Le 11 novembre…

Conseil communal du 20 octobre 2016 (1re partie)

Voici la première partie de mon compte-rendu telle qu'elle a été publiée dans l'hebdomadaire salmien L'Annonce de Vielsalm. Cette première partie est surtout consacrée aux débats concernant une aide prévue par le collège aux différents réseaux d'enseignement et inscrite dans la modification budgétaire du budget ordinaire.

Modifications budgétaires communales et aide aux établissements d’enseignement

C’est l’échevin des Finances Joseph Remacle qui présente les modifications budgétaires du service ordinaire et du service extraordinaire du budget communal, des modifications qui donneront lieu à un débat essentiellement consacré à un projet d’aide aux établissements d’enseignement des différents réseaux présents sur la Commune.

Joseph Remacle présente les modifications budgétaires comme une « petite opération de toilettage désormais traditionnelle en début du dernier trimestre » qui se réalise dans

Enquête publique sur le projet de schéma de structure

Vous trouverez ci-dessous les informations communiquées par l'Administration communale.

Je vous rappelle que le projet de schéma de structure a déjà fait l'objet d'un premier débat en séance du conseil communal. Vous pouvez en prendre connaissance en cliquant ici.

Conseil communal du 26 septembre 2016 (suite)

Voici la suite de mon compte-rendu...

Agence de développement local (l’ADL) : rapport d’activité, plan d’action et comptes annuels

Nathalie Delacollette (coordinatrice) et Claire Dethier (chargée de projets) sont présentes. Nathalie Delacollette commente les comptes, le rapport d’activité et le plan d’action.

Au budget prévisionnel (juillet 2016- juin 2017), les recettes et les dépenses s’équilibrent à près de 140.000 euros. Les recettes sont principalement constituées par un subside de la Région wallonne, la Commune intervenant pour 60.000 euros.

Comme le souligne Nathalie Delacollette, le rapport d’activité (pour l’exercice 2015-2016) et le plan d’action (2016-2017) font l’objet d’une même présentation car nombre de dossiers à gérer et de projets à mettre en œuvre s’étendent sur plus d’une année.

"En quête d'identité(S)"

A Vielsalm, de belles animations seront consacrées à la thématique de l'identité à partir du 7 novembre (voir le programme ci-dessous).

La thématique de l'identité est à l'ordre du jour de nombreux débats en ces temps assez sombres de repli sur soi et de xénophobie plus que rampante. C'est particulièrement le cas dans le cadre de la campagne pour les présidentielles françaises. L'extrême droite mais aussi certains élus de droite y excellent dans la surenchère identitaire dénonçant notamment l'invasion migratoire (ou la "submersion migratoire" selon l'expression de N. Sarkozy).

Dans le style "la France aux Français", Sarkozy n'est jamais en reste de propos démagogiques et qui frisent le ridicule comme sa référence aux Gaulois ("vous devenez français, vos ancêtres, ce sont les Gaulois » ou encore « “J’aime la France, j'apprends l'histoire de France, je vis comme un Français, doit se dire celui qui devient français.”).

Cette surenchère et cette vision étriquée de l'identité ont été dénoncées récemment encore par la Conférence des évêques de France qui a donné une fameuse leçon d’ouverture aux Français et en particulier aux candidats à l’élection présidentielle, une leçon intitulée "Dans un monde qui change, retrouver le sens du politique", tout un programme...

Pour ma part, sans renier pour autant mes origines familiales et sociales, je soutiens une conception de l'identité fondée sur la diversité dans une société pluraliste et solidaire.  

(A gauche, une des tours du château des comtes de Salm; à droite, la colline au sommet de laquelle se trouvent les restes d'un camp celtique. Mon identité y trouve-t-elle ses constituants? Je vais le demander à Nicolas Sarkozy...)

Il y a aussi un autre questionnement identitaire, celui des jeunes confrontés à la métamorphose de l’adolescence et à la nécessité de se construire une nouvelle identité.

Beau concert de la Choraline en faveur de l’hélico médicalisé de Bra-sur-Lienne !

L’église de Salmchâteau était bien remplie ce samedi 22 octobre 2016 pour le concert de soutien au CMH de Bra-sur-Lienne.

La Choraline, en grande forme, nous a fait revisiter les chansons françaises des années 60. Nostalgie et coups de cœur étaient évidemment au rendez-vous…

Séance du conseil communal du 26 septembre 2016 (1re partie)

La première partie de mon compte-rendu sera consacrée au projet de schéma de structure communal et aux débats assez vifs qu’il a suscités en ce qui concerne notamment les perspectives d'augmentation du nombre de ménages dans les 10 ans à venir. Cette publication sur salm.be tient compte des remarques formulées par François Rion sur le texte publié dans l'Annonce de Vielsalm.

Le projet de schéma de structure communal

Avant d’évoquer les débats, il me semble important de rappeler quelques notions.

Le schéma de structure communal exprime les options d’aménagement et de développement durable sur l’ensemble du territoire communal.

Le schéma de structure n’est pas un document réglementaire. C’est un document évolutif et à caractère indicatif qui définit un cadre de développement et des objectifs à atteindre dans les 15 ou 20 ans qui viennent. 

Week-end d’initiation à la méditation de pleine conscience à Vielsalm

Pour répondre aux différentes demandes exprimées à la suite des formations organisées ces dernières années, un week-end d'initiation à la méditation de pleine conscience est organisé à Vielsalm,

les 19 et 20 novembre 2016.

Il y a 30 ans, Luc Maquoi se lançait dans l’aventure du secours médicalisé

L’Avenir du Luxembourg, sous la belle plume de Jean-Michel Bodelet, a consacré deux pleines pages de son édition du 16 septembre 2016 au docteur Luc Maquoi et à la création de son service de secours médicalisé en 1986.

Quelle bonne idée d’avoir publié cet article !

En 1986, avec l’aide de quelques amis et de son épouse (son assistante aussi dans l’ambulance et puis sur l’hélico), le docteur Maquoi créait à Bra-sur-Lienne, au centre d’une zone mal desservie en aide médicale urgente, un service de secours médicalisé sous la forme d’une ASBL devenue bien des années plus tard le CMH, le Centre de Secours Médicalisé de Bra-sur-Lienne.

C’est au début des années 90 que Luc Maquoi a commencé à étudier la création d’un service médical d’urgence héliporté. 

Je me souviens encore de notre rencontre à l’hôtel de ville lorsqu’il m’a informé de son projet. On peut dire qu’il m’a fameusement bousculé ! J’étais d’autant plus soufflé que, fin des années 80, un projet de ce genre - beaucoup plus modeste - défendu par quelques urgentistes et moi-même lorsque j’étais conseiller au cabinet du ministre Philippe Busquin, avait été balayé sans ménagement. Ce n’était pas l’heure… 

Luc Maquoi a su convaincre des représentants communaux dont ceux de Vielsalm de s’engager pour l’octroi d’un subside annuel et la constitution d’un fonds de roulement. 

Le premier hélico "Spirit of Saint-Luc" arrivé en septembre 1997 est un gros Sikorsky S76. Il sera remplacé par la suite par un Dauphin N2. L’actuel hélico est un EC 145 C2 fourni ainsi que ses 5 pilotes par la firme ostendaise NHV (Noordzee Helikopters Vlaanderen) dans le cadre d’un contrat de location avec le CMH.

Pages