Salmiens - Evénements

(Tim Mc Kay, François Franck et son épouse Josiane avec leur fille Nathalie et ses enfants...)

C’est une histoire belle et émouvante que l'accueil à l'Hôtel de Ville de Vielsalm de Tim Mc Kay, le fils du vétéran Robert James Mc Kay nous a permis de revivre ce dimanche 13 avril 2014. 

Le 22 janvier 1945, Éva Putz, l’épouse de Joseph Franck, se trouve à l’abri dans la cave de la maison de Jules Foguenne (la maison occupée aujourd’hui par Jean-François Caby et Elisabeth Thomas) à Rencheux. 

(L’inscription à la plate-forme et son utilisation sont des plus faciles. L’utilisateur a le choix entre les trajets proposés par les conducteurs et les trajets demandés par les passagers. Je vous renvoie au lien figurant à la fin de cette chronique)

Depuis quelques mois, la plate-forme de covoiturage « En route pour Vielsalm » est à la disposition de tout qui le souhaite. Elle a été créée à l’initiative de l’ASBL Les Hautes Ardennes, avec le soutien de la Commune de Vielsalm, de la Province de Luxembourg et de l’ADL, l’Agence salmienne de Développement Local.

L’ASBL Val du Glain, Terre de Salm a été créée en 1973 à l’initiative de Gaston Remacle, Philippe Lejeune et Henry d’Otreppe. Dans la foulée, en 1974, ils créaient la revue régionale Glain et Salm, Haute Ardenne.

Une ASBL et une revue créées « dans le but avoué de faire connaître l’Histoire dans son sens le plus large aux nombreux sympathisants de ce terroir septentrional de l’Ardenne, si riche d’activités humaines », rappelait Philippe Lejeune en juin 1991.

(Raymond Parmentier, notre "mayeur" de la gare, tenait beaucoup à ce que les jeunes graffeurs reproduisent les anciennes locos sur lesquelles il a travaillé pendant de longues années...)

Un article paru récemment dans La Libre Belgique et consacré à Vincent Glowinski, artiste multiforme rappelle notamment sa condamnation pour « dégradation volontaire d’immeubles », il y a quelques années. À l’époque, Vincent Glowinski , alias Bonom, a marqué certains coins de Bruxelles, de ses peintures murales.

Cet article m’a fait revenir à la mémoire une belle expérience salmienne au cours de l’année 2013. 

(Manu, le chef de la Royale Concordia depuis près de 25 ans... ! Un parcours sans faute...) 

Le 2 novembre 2013, à Neuville-Vielsalmla Royale Concordia nous a offert une superbe soirée musicale à l’occasion de son 125e anniversaire.

Salmchâteau sans sa fanfare (devenue l’Ensemble instrumental la Royale Concordia, un ensemble composé de bois et de cuivres) ne serait plus Salmchâteau.

Comme chaque année, le premier dimanche d’octobre, l’ASBL Le Réveil des Macralles de Wibrin réunit les habitants du village et remet de généreux « chèques » représentant les bénéfices du jogging « Géna et Magonette ».

Cette année, comme les années précédentes, j’ai représenté le Centre Médical Héliporté de Bra-sur-Lienne pour recevoir en son nom un chèque de 2.500 euros.

Belle initiative que celle prise par Philippe Andrianne d’inviter quelques amis à assister, participer même, à une récolte de miel le samedi 10 août 2013, chez lui, à Bihain.

(Rencheux, décembre 44. Photo Eddy Lamberty/C 47 Club)

L'inauguration aura lieu le samedi 7 septembre 2013 à Rencheux-Vielsalm, à 14h.

Dans son appel aux bonnes volontés, Robert Nizet nous rappelle les caractéristiques de ce vieux chemin « qui prend naissance dans la Basse-Ville et qui escalade le Bonalfa (voir photo) en longeant les pâtures jusqu’à sa rencontre avec le chemin venant de Rencheux au-dessus de la poudrière. C’est l’ancien chemin reliant Salmchâteau à Rencheux avant la création d’une voirie moderne et actuellement le chemin communal n° 72. »

Le WE des 13 et 14 avril 2013, Karl-Heinz Cornely et son comité avaient mis les petits plats dans les grands pour fêter le 10e anniversaire du comité de soutien germanophone au CMH de Bra-sur-Lienne.

Harald Mollers, ministre germanophone de la santé, Alexander Miesen, président du Parlement germanophone, le sénateur Louis Siquet, les bourgmestres Christian Krings (St-Vith) et Klaus Schumacher (Amel) étaient présents lors de la réception officielle, une présence qui illustre l’intérêt des instances officielles germanophones pour le CMH et leur soutien actif !

Pages